Les Loups Géants peuplent les Terres depuis toujours. Ils ont été chassés et tués, mais ils ont survécu. Aujourd'hui, ils reviennent… Serez-vous un survivant ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Pv: Immortelle] Murmures à l'Immortelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Whisper

avatar

Messages : 5
Loyauté : 11
Date d'inscription : 04/09/2015

Who are you ?
Groupe: La Meute Saphir
Rang: Alpha ♂
Liens:

MessageSujet: [Pv: Immortelle] Murmures à l'Immortelle   Lun 7 Sep - 11:53


"Murmures à l'Immortelle"
Avec: Immortelle


Territoires Neutres. Ruissellement des Âmes. Environ 21h 38.

Agonie silencieuse pour ceux qui ignorent et refusent de savoir.
Douleur insoutenable pour celui qui abandonne sa vie à sa mission.
Immortalité gâchée par trop de souffrance et de sacrifice involontaire.
Monde invisible d'où les tourments sans fin proviennent.
Heureux est l'inconscient qui oublie tout de ses erreurs.


Un instant te parait un éternité, une seconde te semble durer la vie entière, car chaque minute passée sans pouvoir l'observer te fait un mal dont tu ignores la cause, pourtant, ton esprit se force à ne pas penser à cette louve, tu espères pouvoir te le cacher, mais le simple fait de l'ignorer te fais agoniser en silence...

C'est sûrement le fait que tu ne saches pas ce qu'est un sentiment qui te rends aussi tendu et méfiant quant aux répercussions que pourraient avoir une "aventure" avec un autre loup ou encore pire, avoir des sentiments qui s'imposent à toi.

Tu veux garder le contrôle et ne jamais rien montrer mais cela peut vite se retourner contre toi et tu le sais, tu n'ignores pas ce genre de chose, tu as toujours préféré te concentrer sur ton entraînement et au bien-être de ta meute.

Tu laisses ton esprit vagabonder quelques instants, rejoignant les autres pensées futiles qui te taraudent intérieurement, tu préférerais tout oublier et être celui que tes parents ont toujours voulu que tu sois: un alpha digne et fier.
Un alpha qui juste à l'évocation de son nom impose le respect et la confiance.

A bien des égards, tu essayes de réaliser leur rêve, mais t'ont-ils jamais laissé rêver par toi-même ?
Des rêves, tu en avais plein la tête quand tu étais petit, les rêves, tu les collectionnais et pourtant, comme le temps façonne les âmes, tu as fini par les oublier...
Peu à peu ils se sont effacés, comme disparaissent les souvenirs...
Comme a disparu ta famille...

Parfois tu te demandes, si les choses auraient été différentes, si tu avais pu les changer...
Comme ce soir, tu observes distraitement le sol, l'eau à tes pattes te fait penser à tout ton passé en un instant.
L'eau, celle qui t'a tout pris, celle qui efface tout en un coup, celle qui n'oublie pas de nous rappeler ce que nous sommes: des bêtes.

Tu n'entends pas l'esprit arriver, tu n'entends pas non plus le doux bruit que fait le contact de ses pattes sur le sol, tu n'entends tout simplement rien, parce que tes oreilles sont lasses d'écouter.


© Codage par Kaala


_________________
-Whisper-
-Murmures des Âmes-

"On se cherche du regard sans se trouver
On espère pouvoir se le cacher
Mais seulement ce sentiment
Va nous enchaîner pour longtemps..."

© Whisper


Dernière édition par Whisper le Dim 27 Sep - 20:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
Immortelle
Admin
avatar

Messages : 41
Loyauté : 83
Date d'inscription : 30/08/2015
Age : 20
Localisation : Au creux de l'éternel Hiver

Who are you ?
Groupe: La Meute Iolite
Rang: Alpha ♀
Liens:

MessageSujet: Re: [Pv: Immortelle] Murmures à l'Immortelle   Jeu 17 Sep - 14:44

Un rien nous brise ; un papillon nous tue.
Le temps, silencieux.
Les déboires amoureux qui disparaissaient avec un corps gelé.
La brûlure incisive qui abîmait les iris colorés d'améthyste. Les joyaux menaçaient de se noyer dans un océan pauvre et stérile. Ils songeaient à disparaître avec l'être aimé. Ils nourrissaient l'espoir ancien de se laisser porter par l'onde, pour s'engouffrer dans l'abîme. La pénombre s'était, peu à peu, propagée dans son cœur malmené.
Malgré cela, ses traits délicats demeuraient vides. Obstinément imperméables à cette souffrance qui pourrissait en son sein. Même ses enfants, précieux et sacrés, ne trouvaient les mots pour apaiser son chagrin. Immortelle n'était plus. Pas plus que Cersei et Sornn, tous deux disparus.
Et, pour une vingtième fois, au moins, une voix chaleureuse explosa dans l'obscurité. Vouée à accompagner indéfiniment ses amours jusqu'aux confins de ce monde qu'ils avaient rejoint.
Morts, si jeunes.
Décédés, sans n'avoir rien vécu.
Kaya observait sa mère décharnée. Remarquait les os saillants. Sentait toute l'importance d'un deuil que l'Alpha était incapable de faire. Et, en se retournant, l'immaculée offrait un sourire radieux à son auditoire, en murmurant que ça irait.
Qu'elle survivrait.

Indéfiniment, sa triste mélopée résonnerait.
Sujette à des tourments, l'enfant des neiges s'était retirée. Intérieurement, du moins. Au creux de sa poitrine, les battements irréguliers d'un cœur esseulé murmuraient. Ils chantaient à une existence moins pénible, en se plaignant de la laideur de cet hiver. La neige dégringolait, sinueuse et caressante, et tombait sur ses flancs apparents.
Amaigrie, la môme des anges tombés.
Le temps semblait s'être figé sur cet instant particulier. Sur ce moment où les deux silhouettes s'éloignaient entre les bras de Raava. L'Esprit était là. Elle a pleuré sur le sort de cette famille qui endurait la perte de deux de ses meneurs. D'un roi et d'une héritière.
D'un père et d'une fille.
Raava était là.
Là, à l'instant où les flocons avaient repris leur ballet hypnotique pour étouffer les cris d'agonie de celle qui reste.
De celle qui restera, pour l'éternité.
Les yeux mi-clos, Immortelle savoura cette douleur qui gangrénait dans sa poitrine.
« Je serai de retour rapidement. » Murmura-t-elle aux siens, en cette soirée froide. Ils s'entreregardèrent, en proie aux doutes. Une silhouette qu'ils ne connaissaient que trop s'attarda à peine, avant de disparaître, happée par les larmes figées du monde.
Les mots flottaient, semblables à des adieux indistincts.
Les espoirs des uns et des autres apparaissaient brisés, surtout ceux de celle qui se confondait dans ce néant. Surtout ceux de l'Alpha devenue veuve.
Et ses pas, silencieux comme les flocons qui dégringolaient des cieux, trouvèrent une autre voie. Un lieu où rien ne l'attendait, pas même ses propres enfants. Un lieu où le temps n'aurait d'emprise sur rien, pas même sur sa personne.
Pas même sur ses liens.

Lentement, ses membres foulèrent la poudreuse fraîche, soulevant des gerbes gelées. Dans son sillage, quelques empreintes témoignaient de sa longue errance. Quelques heures. Quelques jours. Elle ne saurait précisément le dire. Le décompte s'est stoppé.
Immortelle se souvenait, vaguement certes, d'un endroit majestueux. D'un cadre idyllique, où la végétation n'a pas été souillée.
Du ruissellement de l'onde qui serpentait autour des quelques fleurs qui peinaient à émerger des galets blancs. Une plage. Un trésor offert par Raava pour le repos de ses enfants. Et, paisiblement, le toucher sournois des branchages apaisèrent ses sombres pensées jusqu'à lui rendre un fade sourire.
Une odeur douceâtre s'oubliait sur les environs. Synonyme de mystères et d'intrigues. Un parfum délicat qui, sans qu'elle ne puisse se l'expliquer, l'appelait.
Inexorablement.
Plus qu'une envie, c'était devenu un besoin.
Pressant l'allure, une lueur blanche avait finalement débouché sur cette clairière millénaire où l'eau rampait jusqu'aux berges moelleuses. Tout était identique à son souvenir, hormis cet être qui faisait bondir son palpitant.
Il était là, sûrement fidèle à lui-même, en arborant cette mine mutique qui ranimait son espièglerie. L'éclat qui illuminait ses traits fins se propagea jusqu'à atteindre ses iris violacés, et bien qu'elle tentât de le cacher, Immortelle était ravie de le retrouver.
« C'est une belle soirée, pas vrai ? »
Emergeant des bois clairsemés, sans neige pour l'annoncer, la louve immaculée s'approcha avec désinvolture. Ils étaient toujours là, au creux de ses entrailles, à hurler d'une voix atténuée. Les fantômes de son passé furieusement proche. Ils n'abandonneraient pas celle qui leur survivra, pour rien au monde. D'un signe de tête, la conversation était lancée.
Dieu, il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il représentait, déjà à cette époque. De ce souffle qui lui donnait, sans même essayer. Simplement en étant en vie, il l'empêchait de quitter ce monde morne.

roller coaster

_________________
YOU'RE MY HEART, YOU'RE MY BLOOD.
Les Astres murmurent sur son chemin. Ils pleurent de sa déchéance. Lorsque son cœur semble s'arrêter, les étoiles cessent de chanter, et revivent lorsque son regard tombe sur l'être aimé.

© ASHLING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://comebacktome.miraculeux.net
Whisper

avatar

Messages : 5
Loyauté : 11
Date d'inscription : 04/09/2015

Who are you ?
Groupe: La Meute Saphir
Rang: Alpha ♂
Liens:

MessageSujet: Re: [Pv: Immortelle] Murmures à l'Immortelle   Dim 27 Sep - 20:23


"Murmures à l'Immortelle"
Avec: Immortelle


Territoires Neutres. Ruissellement des Âmes. Environ 21h 56.

Haine sans sens pour celui qui a abandonné sa famille.
Désire de vengeance trop instable pour être contrôlé, vous consumera.
Passion dévorante ne laissant que la douleur du corps trop longtemps contenu.
Cage dorée pour celle qui toute sa vie fut élevée loin de l'horreur du monde.
Sage est celui qui se croit fou, loin de la folie il restera, croyant qu'il est seul.


Texte


© Codage par Kaala


_________________
-Whisper-
-Murmures des Âmes-

"On se cherche du regard sans se trouver
On espère pouvoir se le cacher
Mais seulement ce sentiment
Va nous enchaîner pour longtemps..."

© Whisper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Pv: Immortelle] Murmures à l'Immortelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Pv: Immortelle] Murmures à l'Immortelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passion immortelle (song of love)
» Yachka, la Reine Immortelle.
» Temps de peinture
» Rp pour la sorcière immortelle
» Arwen Undómiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem du Dernier Jour :: L'Au-Delà :: Le Centre :: Le Ruissellement des Âmes :: La Plage de Lune-
Sauter vers: