Les Loups Géants peuplent les Terres depuis toujours. Ils ont été chassés et tués, mais ils ont survécu. Aujourd'hui, ils reviennent… Serez-vous un survivant ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Vie de Meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Immortelle
Admin
avatar

Messages : 41
Loyauté : 83
Date d'inscription : 30/08/2015
Age : 20
Localisation : Au creux de l'éternel Hiver

Who are you ?
Groupe: La Meute Iolite
Rang: Alpha ♀
Liens:

MessageSujet: La Vie de Meute   Ven 4 Sep - 15:33

La Vie de Meute


La Meute, c'est quoi ?

Vous êtes nombreux à connaître le Loup. Certains viennent sur les forums lupins uniquement parce que le Lupus est un carnivore fascinant, et particulièrement beau, et d'autres simplement puisqu'ils veulent posséder un personnage puissant et charismatique.
A ces gens-là, je conseille très fortement de faire des recherches sur le superprédateur qu'est le Loup. Il n'est en aucun cas hyper puissant, et seul, il ne vaut pas grand chose.
C'est là que la Meute intervient. La Meute est un rassemblement de Loups sous les noms de deux Alphas. Elle se compose de Dominants, d'un corps de Meute et de Soumis. Ils agissent comme une immense famille, prenant soin les uns des autres, et reçoivent parfois des sanctions lorsqu'ils se montrent désobéissants. Ainsi, les Alphas ont le rôle des parents, et le reste de la Meute constitue la progéniture.

Il ne faut pas oublier que le Loup est un animal extrêmement sociable de nature, à l'instar de l'Homme, et ne peut se construire sans l'intervention de ses congénères. Les adultes forment et aiment les petits, tout en assurant la survie de la Meute en chassant sur leur territoire.
Il n'existe donc pas de Loup fondamentalement solitaire. Inévitablement, les Abandonnés chercheront une Meute qui leur correspond, ou simplement une compagne pour créer leurs propres groupes.

Les Contacts Sociaux

Les Contacts Sociaux sont observables à chaque moment de la journée. De la même manière que nous nous disons bonjour en collant une bise sur chaque joue, ou nous prouvons notre affection d'une accolade, le Loup est un animal sociable par excellence et quelques codes ont été mis en place pour différents moments.

Au réveil, les Loups se montrent très démonstratifs les uns envers les autres. Ils se lèchent le museau et les épaules, cherchant leur propre odeur sur la pelisse du voisin. C'est une manière de signifier : « Tu es des nôtres, donc je t'aime bien. »
Ça peut sembler un peu puéril lorsque c'est présenté de cette manière, mais c'est ainsi. Les Loups qui possèdent un compagnon se manifestent de manière plus prononcée, s'accordant quelques instants de tendresse d'une accolade ou en jouant. Oui, même les adultes jouent.
Le jeu est un pilier central de la vie du Lupus. Ils le font très jeunes, pour évacuer une tension, pour apprendre le combat et la hiérarchie, ou simplement pour passer le temps. En grandissant, le jeu est plus rare mais les affrontements amicaux sont courants.

Lorsqu'un canidé disparaît quelques temps pour une raison x ou y, il est accueilli en fanfare par le reste de la Meute, recevant des preuves d'affection, des jappements de bienvenue, des câlins et des coups de langue sur le museau.

Il a été remarque que les Loups « pleurent » leurs disparus en hurlant de concert durant quelques temps, marquant ainsi le deuil de la Meute.

Ce ne sont que des ébauches. Vous êtes libre d'adapter le comportement de votre Loup en fonction de ces bases. Elles ne sont là que pour donner une vague idée de l'étendue du langage du Loup.

Le Comportement du Loup

Certains possèdent une idée déjà très précise de ce que sera leur Lupus sur Requiem. A savoir qu'ici, aucun super-loup, ou super-méchant, ne sera validé. Ces caractères sanguinaires qu'il est très commun de voir sur les forums n'existent pas dans la réalité. Requiem, même s'il s'agit de Loups Géants, se veut réaliste. De ce fait, les Loups fondamentalement mauvais, avec un goût prononcé pour le meurtre et la souffrance d'autrui, seront supprimés sans sommation. Il n'y a aucun intérêt à incarner des monstres, et cette manie que nous avons de diaboliser le Loup ne lui rend absolument pas justice.

Le Lupus, comme tous les animaux ou presque, réagit principalement grâce à l'instinct. Son comportement est basé sur la survie de sa propre personne et de celle de sa Meute. Les suicides sont, par conséquent, à proscrire. En revanche, si vous êtes pleinement conscient des risques, votre Loup peut engager un jeûne s'il souhaite mettre fin à sa vie, mais gardez à l'esprit que ce n'est pas naturel. Ces cas doivent rester rares et motivés par des raisons concrètes.

Si vous vouliez véritablement faire disparaître votre Loup pour des raisons x ou y, il y a d'autres manières que le suicide. Contactez un membre et discutez avec lui de la possibilité d'engager un combat à mort que votre personnage perdra, le menant au trépas.
Toutefois, si le décès de votre créature est triste à vos yeux, il peut être fait « Porté Disparu ». Sa Meute le cherchera quelques temps, avant de se rendre à l'évidence qu'il est probable que le Loup est rendu l'âme. Cette alternative plus douce vous permet également de reprendre votre compte lorsque le cœur vous en dira.

Les accidents peuvent également arriver ! Si vous souhaitez faire mourir votre Loup, il peut se rendre en des lieux inhospitaliers et y faire une mauvaise chute. Les morts en chasse sont également monnaie courante. S'attaquer à une proie trop imposante peut être mortel pour beaucoup.

Le Dominant et le Soumis

Si vous avez déjà été faire un tour sur le sujet concernant les Rangs, vous avez sûrement remarqué que les Loups possèdent différentes postures selon les fonctions qu'ils occupent. Ces positions permettent de montrer de façon explicite les intentions qu'ils ont.

Le Dominant

Quiconque veut asseoir sa domination se valorisera d'une position altière, souveraine. Pour ce faire, la queue est portée haute, en panache. Les oreilles sont dressées sur le crâne, démontrant que le Loup ne craint pas son interlocuteur, mais qu'il est également celui qui mène la danse. Cette posture peut être étoffée en gonflant le pelage pour se rendre plus important, sûrement pour intimider l'adversaire.
Lorsqu'un Loup se décide à en défier un autre, c'est une façon très claire de faire passer le message : « Je suis plus fort, plus grand et plus dominant que toi. Soumets-toi, ou nous combattrons. »
Bien souvent, cette démonstration de force suffit à ôter l'envie de se frotter à celui qui se veut volontairement plus puissant.
Le Loup étant un animal intelligent et sociable de nature, mais surtout doté de mâchoire impitoyable, il est très rare que les menaces soient mises à exécution.

Lors des jeux des Louveteaux, les postures de dominance et de soumission sont couramment employées. Elles ne sont pas utilisées à même escient que les adultes, c'est surtout une manière pour un Louveteau d'asseoir son autorité sur le reste de la fratrie. C'est principalement une manière détournée d'imiter les adultes dans le cadre d'un élément du quotidien qui est agréable.

Le Soumis

Tous les loups se soumettent un jour ou l'autre. Même les Alphas, lorsqu'ils trouvent plus puissants qu'eux, adoptent cette posture pour signifier qu'ils ne cherchent pas le conflit.
Dans la vie quotidienne, la Meute conserve une position généralement neutre, la queue effectuant un mouvement de balancement, et les oreilles frétillantes. En revanche, lorsqu'ils sont soumis à une situation quelconque, une remontrance ou simplement manifester son respect pour son dominant, les Loups de tous les rangs adoptent une posture plus passive. Ils se font plus petits en collant leur queue contre leurs postérieurs, tremblent parfois, et se placent sur le côté de leur Alpha pour lécher l'épaule ou le museau de l'autorité.
En revanche, à la fin d'un combat, le Loup dominé se roule généralement sur le dos, exposant ses organes vitaux au Loup victorieux, et évite de croiser son regard.

Attention, hormis dans quelques rares cas exceptionnels, un Loup dominant n'attaquera jamais l'un des siens qui se montre dominé. Cette posture signifie clairement que le combat est terminé, et le Lupus n'a pas pour habitude de tuer ceux qui témoignent de leur soumission.

La Chasse

La chasse est un incontournable de la vie de Meute, et même des Abandonnés. Elle permet de rapporter les ressources nécessaires à la survie du Loup, bien que certains apprécient également la pêche ou complètent leur alimentation en dévorant des baies, des champignons et des fruits lorsqu'ils poussent sur des arbres relativement bas. Plus le groupe est imposant, plus les chasses seront régulières et basées sur des proies plus importantes. Ainsi, les Meutes qui comptent entre une vingtaine et une cinquantaine d'individus se concentreront principalement sur les déplacements des cervidés, comprenant les caribous, les cerfs et les biches, mais aussi quelques équidés comme les chevaux sauvages, pour subvenir aux besoins d'un plus grand nombre.
En revanche, les Abandonnés étant plus démunis face à ces bêtes farouches et dangereuses, préféreront rester sur des proies plus petites comme les lièvres, les gerbilles et quelques oiseaux.

Selon les Meutes, les techniques de chasse divergent. Chez les Iolites, ils préféreront guider les troupeaux jusqu'aux rives gelées des grands lacs qui sillonnent leurs territoires enneigés pour que, cédant sous le poids des acculés, les glaces se rompent et piègent les bêtes dans les eaux froides. Très vite fatiguées, les proies décèdent et finissent par geler à cause des températures négatives. Ainsi, les lacs deviennent des congélateurs géants que les Loups ne se privent pas d'exploiter.
A contrario, les Obsidiennes favorisent les longues courses pour fatiguer les plus vulnérables des proies, et finissent par rabattre ces dernières pour qu'elles s'isolent du reste du groupe, devenant ainsi faciles à abattre.

Lorsque les proies sont tuées - mise à mort à laquelle ne participe ni les Louveteaux, ni les Louvards -, elles sont ramenées à la tanière où elles sont dépecées. Lorsque l'abondance est certaine, les canidés creusent des trous suffisamment profonds pour protéger la viande de la putréfaction et ne la récupèrent qu'aux périodes de manque.
Selon les Meutes, les repas se passent à des horaires différents. Certains préfèrent s'occuper des proies plutôt à la nuit tombée, tandis que d'autres choisissent de le faire le matin. En revanche, c'est toujours le même refrain qui se déroule :

● Les Alphas se nourrissent en premier. Ils mangent jusqu'à avoir l'estomac plein, sans se soucier de ce qu'il restera aux suivants.

● Ensuite, c'est au Bêta. Il débute son repas seul, avant d'être rejoint par les Lieutenants qui se montrent plus mesurés et mangent moins.

● Les Héritiers se restaurent après les Lieutenants, et seulement s'ils sont en âge de manger de la viande. Généralement, s'ils sont plus petits, ils écopent des morceaux comme les queues ou les oreilles pour faire leurs dents sur un cartilage qui n'est pas celui des Loups adultes qui supportent leurs assauts.

● Viennent après les Gradés et les Guérisseurs. Ces derniers récupèrent les meilleurs morceaux pour assurer leur survie. Après quoi, les Lambdas et les Assassins s'avancent à leur tour pour recevoir leur ration. Puis viennent les Louvards pour qui il ne reste déjà plus grand chose, et les Omégas qui se contentent des restes pauvres et des morceaux délaissés.

Reproduction et Naissances

Les Louveteaux sont indispensables au renouvellement de la Meute. Ainsi, les saillies sont fréquentes et particulièrement appréciées par les membres qui prennent soin des nouveaux-nés.

Mais, avant toute chose, les seuls Loups habilités à se reproduire sont les Alphas. Pourquoi ? Pour que le groupe n'enfle pas trop, et que les effectifs restent mesurés d'une année à une autre. Ainsi, pour prévenir les décès qui handicaperaient la Meute à la longue, les Louveteaux prennent le relais, une fois devenus adultes.
Pour ce faire, la Louve Alpha - qui doit obligatoirement avoir atteint sa majorité sexuelle qui opère dès l'âge de deux ans - doit être saillie par un mâle, qui lui même aura trois ans ou plus, durant ses périodes de chaleurs. Ce moment très difficile de l'année se passe généralement de Février à Juin, et les naissances de Mars à Juillet. Ainsi, les petits naissent exclusivement durant les périodes dites « prospères » et ne manquent pas de nourriture.
La gestation dure environ 63 jours, soit deux mois, approximativement. Les Louveteaux peuvent être enfants uniques, êtres dans une fratrie qui compte entre 2 et 4 individus, mais c'est tout.


©Pando

_________________
YOU'RE MY HEART, YOU'RE MY BLOOD.
Les Astres murmurent sur son chemin. Ils pleurent de sa déchéance. Lorsque son cœur semble s'arrêter, les étoiles cessent de chanter, et revivent lorsque son regard tombe sur l'être aimé.

© ASHLING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://comebacktome.miraculeux.net
 
La Vie de Meute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma meute!
» Meute de la forêt Inaria
» Vargal, Chef de la Horde du Cerf, Chef de la Grande Meute, Fils de Toriuk
» A la recherche d'une meute (PV Kimaya )
» Dans la meute... [Fenrir]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem du Dernier Jour :: Le Trépas Sonne :: Les yeux s'ouvrent :: Le Fonctionnement de la Meute-
Sauter vers: